Peut-on voyager le jour de Pourim ?

Question 

Bonjour Rav,
J’ai prévu de voyager le jour de Pourim, comment faire pour réaliser les quatre mitsvot ?

Réponse du Rav Taieb 

Voyager le jour de Pourim peut poser effectivement certains problèmes. En effet, tout le monde sait que chaque juif a l’obligation de respecter les 4 mitsvot de Pourim soit :
-La lecture de la Méguila (soir et matin)
-Les cadeaux aux amis (michloah manot)
-Le festin de Pourim
-Les dons aux pauvres

Si une personne utilise son temps dans les déplacements (voyage d’affaires ou d’agréments), il lui sera fort difficile d’accomplir toutes ces mistvot tout en sachant que celui qui travaille à Pourim ne verra jamais de Braha de ce même travail. Il est donc très fortement conseillé de rester chez soi pendant Pourim et d’éviter les longs trajets. Maintenant ce qui suit concerne essentiellement les personnes habitant en Israël : Si vous habitez dans une ville entourée de murailles comme Jérusalem ou Safed, le jour de Pourim est décalé au lendemain par rapport aux autres villes. Voyons plusieurs cas :
Un habitant de Jérusalem qui voyage vers Tel Aviv :
S’il a quitté Jérusalem avant la nuit du 14 avec l’intention d’y revenir avant l’aube du 14, d’après tous les avis, il ne devra pas écouter la Méguila le 14 mais il la lira seulement à Jérusalem le 15.
Si par contre, il avait l’intention de revenir à Jérusalem après l’aube du 14, il aura donc l’obligation de lire la Méguila le 14 la nuit et le jour. S’il quitte Jérusalem, dans le courant de la journée avec l’intention d’y revenir avant la nuit, il devra lire la Méguila uniquement le 15.
Un habitant de Tel Aviv qui vient à Jérusalem :
Si il a quitte sa ville et est monté à Jérusalem avant la nuit du 14 ou même pendant la nuit du 14 avec l’intention de quitter Jérusalem et de revenir à sa ville avant l’aube, d’après tous les avis, il devra lire la Méguila même s il se trouve encore à Jérusalem.

  

 

Laisser un commentaire

Top
CORONAVIRUS ON LÂCHE RIEN !